Moteur bétonnière

Écrit par les experts Ooreka
Betonniere charge ciment

Pour un béton gâché régulièrement en continu.

La motorisation est destinée à entraîner la cuve en rotation afin de gâcher le béton ou le mortier.

La transmission du mouvement du moteur électrique et du moteur thermique de la bétonnière, qui forment le plus gros du marché, actionne la cuve par l'intermédiaire d'une courroie.

Les bases de la motorisation bétonnière

Un moteur de bétonnière doit répondre à quelques critères liés à l'utilisation de la bétonnière :

  • Puissance : en rapport avec le volume de la cuve de 500 W (0,7 CV) à 8 000 W (11 CV).
  • Compacité : encombrement réduit pour ne pas augmenter l'encombrement de la bétonnière.
  • Poids : le plus léger possible pour ne pas grever le poids de l'ensemble.
  • Fiabilité et endurance : le moteur doit conserver un régime de rotation stable tout en résistant longtemps à des environnements difficiles (chaleur, humidité, froid, poussière, etc.).

La pose du moteur

Le moteur de la bétonnière est une pièce interchangeable, il est donc facile à remplacer puisque boulonné sur le châssis par l'intermédiaire de blocs amortisseurs de vibrations, il ne nécessite qu'une quinzaine de minutes pour être remplacé.

Alors que sur une voiture, la transmission est difficile à désaccoupler, le moteur d'une bétonnière est juste muni d'une poulie en sortie d'arbre. La seule précaution à prendre est d'aligner correctement le moteur pour que la courroie bétonnière travaille convenablement dans les poulies (moteur et axe de cuve).

Les types de moteur de bétonnière

Les deux principaux types de moteur de bétonnière sont :

  • le moteur bétonnière électrique : 220 V monophasé ou 400 V triphasé selon la puissance ;
  • le moteur bétonnière thermique à essence à cycle 4 temps (diesel rare et sur les plus gros modèles).

Quel que soit le type d'énergie du moteur de la bétonnière, sa puissance doit être en rapport avec le volume de la cuve et sa capacité de malaxage.

La vitesse de rotation du moteur étant stabilisée en usine, le choix de la vitesse de rotation de la cuve se fait en jouant sur le diamètre de la poulie de sortie d'arbre moteur.

Quel moteur pour quelle bétonnière ?

Le poids du béton ou du mortier augmentant en proportion avec le volume, il est impératif de choisir un moteur de puissance suffisante voire supérieure mais jamais inférieure à celle requise par le constructeur.

La puissance motrice conseillée :

Volume de la cuve Moteur électrique Moteur thermique
< 100 L 500 W - 220 V monophasé Essence 1 CV
120 L < 160 L 700 W - 220 V monophasé Essence 1,5 à 2 CV
160 L < 210 L 800 W - 220 V monophasé Essence 2 à 3,5 CV
210 L < 350 L 1,5 kW - 220 V monophasé Essence ou Diesel 3,5 à 5 CV
350 L < 450 L 1,5 kW – 220 V monophasé ou 400 V triphasé Essence ou Diesel 5 à 7 CV
> 450 L > 2 000 W – 400 V triphasé Essence ou Diesel > 7 CV

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
christian lawatsch

spécialiste en arrosage automatique urbain | hydro konzept sas

Expert

db
dominique bertoia

ex paysagiste

Expert

PW
patrick wouters

amateur

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !