Cuve bétonnière

Écrit par les experts Ooreka

Le cœur de la bétonnière, la cuve de malaxage du ciment, de l'eau et des agrégats.

Cuve betonniere ciment

Le malaxage du béton ou du mortier se fait dans la cuve de la bétonnière, montée sur roulements.

La cuve de malaxage est entraînée en rotation par le moteur via la courroie grâce à l'accouplement du pignon sur la couronne. Le basculement de la cuve permet de déverser le mélange malaxé.

Des accessoires de maintien et de remorquage sont disponibles en pièces détachées.

Principe du malaxage dans la cuve

La cuve de la bétonnière est le centre de la production du béton ou du mortier obtenu par malaxage des différents ingrédients.

Le malaxage se fait par rotation de la cuve équipée intérieurement de pales de malaxage.

La capacité de malaxage est toujours inférieure au volume de la cuve et dépend du nombre de malaxeurs et de la puissance du moteur.

La quantité de malaxage se compte en litres alors que les agrégats se dosent en kg :

  • 1 sac de ciment de 35 kg contient 16,5 L de ciment,
  • 1 sac de chaux de 35 kg contient 30 L de chaux,
  • Une pelletée (pelle de 27) contient 4 L environ,
  • Un seau fait en moyenne 10 L,
  • Une brouette de 44 à 90 L, mais le plus souvent 60 L.

Éviter de malaxer à la capacité maximum de la bétonnière (voir la notice).

Caractéristiques de la cuve de bétonnière

La cuve de la bétonnière se caractérise par :

  • la disposition de la cuve : horizontale ou verticale ;
  • la possibilité de basculement ;
  • le volume de la cuve : < 100 L jusqu'à > 1 000 L ;
  • la capacité de malaxage (toujours inférieure au volume de la cuve) ;
  • le nombre de pales de malaxage : de 1 à 3 ;
  • le matériau de la cuve : plastique, acier ou inox ;
  • l'entraînement par fond de cuve ou par couronne.

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !