Courroie bétonnière

Écrit par les experts Ooreka

La transmission de la puissance du moteur, le rôle de la courroie et des poulies.

Coulage ciment

La transmission du mouvement du moteur à la cuve se fait grâce à la courroie de la bétonnière qui entraîne le pignon. Ce pignon conique fait partie avec la couronne d'un système d'engrenage.

Bétonnière : le système de courroie et poulies

Deux poulies sont indispensables au fonctionnement du système de transmission :

  • la poulie moteur qui est clavetée directement sur l'axe en sortie de moteur,
  • la poulie de cuve qui est en prise directe avec le pignon.

Selon le diamètre de la poulie moteur, il est possible d'adapter la vitesse de rotation de la cuve de la bétonnière afin que celle-ci tourne à environ 26,6 tours/minute :

  • la poulie de petit diamètre est à monter sur les moteurs à rotation rapide,
  • la poulie de diamètre plus grand pour les moteurs à rotation lente.

Présentation de la courroie de bétonnière

La courroie de la bétonnière est une pièce d'usure qui doit être vérifiée et remplacée si nécessaire. La casse de cette courroie créera une panne qui empêchera l'utilisation de la bétonnière électrique ou thermique.

Le rôle de la courroie

La courroie de la bétonnière à plusieurs fonctions :

  • transmission du mouvement moteur à l'arbre du pignon de cuve,
  • réduction de la vitesse d'entraînement en liant deux poulies de diamètres différents (arbre moteur et arbre du pignon),
  • amortissement des à-coups de la cuve transmis au moteur.

Les types de courroie

Spécialement adaptées à la bétonnière, les courroies sont composées de gommes spécifiques et peuvent être crantées, striées ou lisses, mais trapézoïdales selon les gorges des poulies.

Le type de chaque courroie est toujours indiqué, on distingue :

  • Les courroies A, B, C ou Z sont des courroies lisses enrobées sur une âme polyester à une seule face d'entraînement, crantées elles prendront les lettrages AX, BX, CX et ZX.
  • Les courroies AA, BB, ou DD sont des courroies à âme polyester et à double face d'entraînement, éventuellement à double crantage.
  • Les courroies 3 V, 5 V et 8 V sont des courroies aux longueurs américaines en pouces.
  • Les courroies MXV qui sont particulièrement inextensibles, car montées sur un câble en aramide ou en Kevlar.
  • Les courroies POLY-V sont des courroies striées à nombre de stries variable.

Bon à savoir : les lettrages sont toujours inscrits sur le dos des courroies accompagnés des dimensions en pouces ou en millimètres (exemple AA45).

Le réglage de tension de la courroie

Le réglage de la tension de courroie se fait en montant ou en descendant tout le bloc moteur sur le châssis après desserrage des boulons de fixation moteur.

Le jeu de la courroie est d'environ 3 à 5 millimètres sous la pression du pouce.

Une fois le jeu réglé, resserrer les boulons de fixations du moteur en vérifiant l'alignement des deux poulies arbre moteur et arbre de pignon de cuve.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
JH
jean pol hardy

ingénieur architecte

Expert

Pe
pierrick ecothermicien

ecothermicien étude expertise démarche responsable

Expert

pascal bruel

vos diagnostics immobiliers sur le 85 et 44 | bruel diags

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !